août
16

Auteur :

Votre commentaire

Le rôle de l’aspirine

images-1Tout a débuté avec la découverte d’éventuels liens entre les cancers colorectaux et la prise fréquente d’aspirine, connue pour son rôle dans la réduction des fièvres et des douleurs.

Depuis, de nombreux travaux ont été publiés renforçant ce lien tout en le complexifiant.

Oui, l’aspirine aurait un effet, non pas préventif mais thérapeutique, sur le système immunitaire, selon une étude de l’Institut Francis Crick (RU) : en fluidifiant le sang, l’aspirine empêcherait les cellules tumorales de se masquer ce qui permettrait au système immunitaire de les repérer plus facilement. Cela jouerait sur les cancers du colon, du poumon, de la prostate ou de l’œsophage. Ces études n’en sont qu’à leur début mais vont dans le sens des recherches actuelles sur les traitements d’immunothérapies.
En contrepartie, une prise régulière d’aspirine pourrait accroitre les risques de certains cancers, comme celui du rein.

Mais attention, les choses sont beaucoup plus complexes qu’il n’y paraît. D’abord, toute prise fréquente d’aspirine doit être faite dans le cadre d’un traitement médical sérieux. Ensuite, les bénéfices seraient très modestes (seulement une baisse d’un point pour le cancer colorectal), et les risques élevés, en fluidifiant le sang, la personne est exposée à des risques accrues d’hémorragies, +50%. Ces risques ne sont pas à négliger et la prise d’aspirine demande donc de la prudence.

Les dernières études montrent toutefois un intérêt pour les personnes âgées de 50 à 65 ans, sur lesquelles une prise régulière d’aspirine, dans le cadre d’un suivi médical sérieux,  aurait un impact concernant les cancers et les AVC.

Renforcer ses défenses immunitaires tout au long de l’année, reste primordial pour préserver sa santé : une bonne hygiène de vie, une alimentation saine et équilibrée.

Les Alkylglycérols d’Ecomer® sont au service de votre immunité : 100% d’origine naturelle Ecomer® est recommandé pour stimuler les défenses immunitaires, et à titre préventif pour les affections inflammatoires, allergiques, infectieuses et respiratoires.

 

août
3

Auteur :

Votre commentaire

Protéger ses cheveux et ses ongles

Beautiful young woman with long straight brown hairGarder de beaux cheveux, de beaux ongles et une peau saine demande un certain engagement. Les besoins évoluent en fonction des changements climatiques et de l’intensité des rayons du soleil. Et l’été est la saison où ils sont exposés aux agressions du soleil. Il faut donc les préparer de l’intérieur.

La peau, les ongles et les cheveux ne se ressemblent pas et pourtant, ils ont un point commun : outre le fait de servir de bouclier de protection, ils sont composés de kératinocytes. Ces cellules ont pour mission de synthétiser la kératine qui leur assure l’imperméabilité.

Les aliments indispensables à leur beauté sont donc identiques : ils ont besoin d’une alimentation riche en vitamines E et B. Il leur faut aussi des oligo-éléments comme le Zinc et le Sélénium et des acides gras essentiels comme les Oméga-3 et des minéraux.

Cependant, une alimentation déséquilibrée, des méthodes de cuisson inadaptées, des facteurs extérieures comme les pesticides rendent parfois leur apport nutritionnel nécessaire insuffisant ou de mauvaises qualités.

En parallèle, il faut aussi les protéger des agressions extérieures, comme la pollution, le froid, le soleil ou la mer.

Il est donc souvent nécessaire d’avoir recours à des compléments alimentaires.

Notre programme Santé Beauté répond à ces attentes : l’association des deux produits Neuromer® et La Cure Marine® crée une synergie inégalée pour une peau, des ongles et des cheveux en pleine santé.

Tout en étant un très bon complément alimentaire pour protéger votre peau et pour avoir des ongles et cheveux en bonne santé, le Programme Santé-Beauté est aussi un bon apport naturel en Omégas, Vitamines A et D, oligoéléments (zinc…), minéraux qui favorisent santé et bien-être.
 Pour profiter pleinement du soleil, préparer, renforcer et prolonger votre bronzage. Faites aussi du soleil le complice de votre peau ! Pour la Vitamine D !

juil
18

Auteur :

Votre commentaire

Le sommeil

Woman sleeping on white backgroundA l’âge de 60 ans un individu a consacré 20 ans à dormir dont 5 à rêver.

Dormir sans chimie pour retrouver un sommeil paisible semble possible. Il existe des thérapies alternatives.

La durée moyenne de sommeil est 7h30. Le seul critère à prendre en considération est d’être en forme dans la journée.

Le sommeil est en grande partie inné, puisque le temps de sommeil et la typologie, matin ou soir sont génétiquement programmés. Cependant, la culture joue un très grand rôle aussi (sieste ou pas, etc…).

Si on a des problèmes de sommeil la sieste ne doit pas excéder plus de 20mn sinon on attaque le capital de sommeil de la nuit suivante.

Les risques sur la santé liés aux somnifères ne sont pas anodins. Une étude britannique a suivant 100 000 personnes pendant 7,5 ans : 2/3 de ces personnes n’en a jamais pris, 1/3 en a pris. Au bout de 7 ans, on constate 2 fois plus de morts chez ceux qui ont pris des somnifères.

Mais quelles sont les bénéfices du sommeil : détoxifier le cerveau, faire un travail immunitaire sur nos neurones, sécréter de l’hormone de croissance pour se réparer, grandir, cicatriser. Les somnifères n’apportent pas tous ces bénéfices.

Chez les bébés, le sommeil fait grandir puisque la totalité de l’hormone de croissance est sécrétée pendant le sommeil profond. Chez l’adulte pendant les deux 1ers cycles (3h) on sécrète de l’hormone de croissance, on cicatrise, on a un sommeil réparateur, on mémorise, on trie les souvenirs, c’est la partie la plus importante du sommeil. Les trois 1ères heures de sommeil sont indispensables, et surtout lorsqu’elles arrivent aux horaires habituels.

Il faut se connaître et étudier notre bien-être pour trouver notre rythme naturel. Quand je me lève et que je suis en pleine forme, à quelle heure j’ai sommeil le soir. Le seul critère à prendre en compte c’est d’être en forme dans la journée.

Et surtout quand on a des problèmes de sommeil, il faut éviter les grasses matinées pendant les week-ends.

Il n’y a pas de réponse unique à l’insomnie, cela peut être le bruit, l’anxiété,

Mais la grosse cause d’insomnie reste la douleur, qu’elle soit consciente ou non.

Les plantes peuvent aider, valériane, camomille, passiflore, tilleul (eau du bain), huiles essentielles de lavande sur l’oreiller. Ce ne sont pas des placebos, cependant il faut tester et varier.

On ne peut faire du sommeil profond que si la température baisse en début de nuit et dans la 2ème partie de la nuit la température remonte et on fait du sommeil paradoxal.

Exposé à des écrans le soir, notre cerveau produit plus de 25% de mélatonine en moins : on s’endort moins vite et on dort moins bien. Toujours prendre un livre avant de s’endormir pour limiter les effets néfastes des écrans.
Chez les adolescents, le phénomène est inquiétant puisque 1 sur 4 ne dort pas assez. On estime la durée du sommeil à 9h pour les ados.

LE SAVIEZ-VOUS ? Le sommeil est aussi dans l’assiette !
Mais oui, la composition des repas et le moment de leur prise peuvent influencer qualité et quantité du sommeil !
Ainsi il est indispensable de :
-respecter 3 repas par jour.
-dîner « léger » 2 à 3 heures avant le coucher (la digestion augmente la température corporelle défavorable au sommeil).
-favoriser au dîner un apport de glucides (riz, légumes secs, pates…) et un peu de protéines.
-limiter l’apport d’aliments gras le soir : ils provoquent un sommeil fragmenté.

Pour vous aider, nous vous recommandons aussi d’associer les bienfaits de 3 compléments alimentaires:

Neuromer® : source d’Oméga-3, ils réduisent la production de certaines substances produites par l’organisme comme les prostaglandines, substances inflammatoires qui perturbent le sommeil.

NutriGold® : la Phosphatidylcholine et la Choline favorisent le sommeil.

Ecomer® : avec ses Alkylglycérols protecteurs (plasmalogènes), permet une assimilation maximale des principes actifs de Neuromer® et NutriGold®.

Actualités

Quoi de neuf pour la Rentrée?

Mardi, septembre 1, 2015

Pour cette rentrée 2015, nous avions envie de revenir sur quelques points importants dont nous avons parlé au cours de l’année : le gras, les pesticides et l’immunothérapie. Bonne…

Vitamine D et fertilité

Lundi, novembre 17, 2014

L’arrivée de l’hiver rime souvent avec carence en Vitamine D. En effet, un des principaux apports en Vitamine D se fait par une exposition quotidienne aux UVB, sans…

La Maladie de Lyme

Lundi, juillet 14, 2014

La maladie de Lyme est une maladie encore peu connue et sous estimée en France. C’est une maladie infectieuse transmise par une morsure de tique. La tique est…

La Vitamine D

Jeudi, décembre 5, 2013

La vitamine D (vitamine D2+D3) est une hormone synthétisée par l’organisme humain, qui après 2 transformations successives au niveau du foie et du rein, et sous l’action des rayonnements UVB de la lumière,…