Avr
11

Auteur :

Votre commentaire

Le TOTUM : lorsque l’union fait la force

En Naturopathie, il arrive souvent que l’on mentionne le terme de “totum” pour parler de l’efficacité d’une plante ou d’un aliment, utilisés dans leur entièreté plutôt que pour leurs composants séparés, appelés principes actifs. “ Le tout est plus grand que la somme des parties ” a écrit Avicenne, un philosophe et médecin persan. Mais que cela signifie-t-il exactement ?

Qu’est-ce que le totum ?

Le principe de totum établit le fait que l’action thérapeutique d’une plante dans son entièreté diffère de celle de ses principes actifs isolés. A ce titre, il faut noter qu’on parle généralement de totum en faisant référence aux végétaux. Ce terme peut toutefois être employé plus largement pour parler d’un organisme ou d’un aliment.

Chaque plante ou organisme est composé de milliers de substances actives qui interagissent entre elles. Ainsi, les considérer dans leur entièreté, c’est prendre en compte la complémentarité de leurs composants. Il existe une réelle harmonie physiologique, dans les mêmes proportions, entre les constituants de la plante et de l’organisme humain. En effet, les constituants du végétal issus du vivant présentent une certaine analogie de structure moléculaire avec ceux de l’être humain. Ainsi, il faut souligner qu’en plus des principes actifs d’une plante, interviennent aussi plusieurs paramètres tels que son environnement ( la pureté et la richesse du sol dans lequel elle a poussé par exemple ) qui viennent renforcer ou amoindrir ses propriétés.

L’efficacité des molécules actives de la plante ensemble est supérieure à la somme des propriétés de chacun de ses constituants.

Pourquoi utiliser le totum ?

Pris isolément, les principes actifs d’une plante possèdent un effet ciblé mais aussi restreint à leur action. A l’inverse, lorsqu’on utilise le totum, les résultats observés sont différents et permettent de traiter une plus large diversité de pathologies. Plus généralement, l’efficacité des molécules actives et utiles de la plante ensemble est supérieure à la somme des propriétés de chacun de ses constituants. En effet, la plupart des pathologies sont liées à un enchaînement de cofacteurs ne résultant pas seulement du dérèglement d’une seule fonction biologique – que les principes actifs peuvent cibler. C’est la complémentarité des constituants, que l’on retrouve dans le totum, qui présente une utilité thérapeutique. La synergie des principes actifs est un moyen efficace pour augmenter l’amplitude de la réponse cellulaire. L’efficacité dépend donc de la quantité proportionnelle de chaque principe actif. De plus, elle permet une utilisation à dose plus faible car plus complète.

Comme exemple de synergie efficace faisant appel à la notion de totum, nous pouvons prendre l’artichaut, connu pour ses vertus drainantes. Ses principes actifs pris séparément n’ont pas démontré d’action thérapetuique, mais le totum de la plante possède des actions reconnues.

Dans quelle forme l’utiliser ?

La forme galénique est importante pour permettre une meilleure absorption des principes actifs. Le but est de se rapprocher au plus près de la composition “au naturel”. C’est pourquoi il faut préférer dans le choix du complément alimentaire celui comportant le moins d’altérations ou d’additifs. Également, le respect du totum permet une meilleur assimilation des principes actifs car ces derniers étant présents en quantité égale à celle trouvée dans la nature, ils sont davantage biodisponibles.

L’intérêt du totum est donc de privilégier l’équilibre entier de la plante plutôt qu’un de ses composants. Son utilisation permet d’obtenir des résultats différents de ceux réalisés avec des principes actifs car le champ d’action est plus large et la dose de composants est moins importante, ce qui limite les phénomènes d’intolérance et les risques de surdoses. Enfin, l’utilisation du totum s’avère plus efficace pour guérir certaines pathologies que le traitement par principes actifs ciblés.

BIBLIOGRAPHIE :
Le totum en phytothérapie : Approche de phytobiothérapie, 1991 de J.-L. Sallé, éditions Broché
Ces plantes sont de vrais médicaments, publié le 09/05/2013, de Anne Jeanblanc pour Le Point
La phytothérapie de demain : les plantes médicinales au cœur de la pharmacie. Sciences pharmaceutiques, 2018, de Anne-Sophie Limonier. Thèse
Traité théorique et pratique de Phytothérapie Cyclique, science de la rééquilibration biologique de l’organisme, 1995, de Serge Dewit et Jean-Claude Leunis, éditions Roger Jollois

Avr
11

Auteur :

1 Commentaire

Le principe de Totum appliqué aux produits Nutrilys

Neuromer® – les omégas tels que la Nature les as donnés

Neuromer® est notre huile de saumon sauvage “Sockeye” d’Alaska. Issus d’une pêche durable et évoluant dans des eaux préservées, les saumons sauvage Neuromer® possèdent un équilibre naturel parfait de principes actifs que sont les omégas, les vitamines et l’Astaxanthine. La méthode d’extraction de l’huile Neuromer® protège scrupuleusement ce totum. Elle n’utilise aucune synthétisation, purification ou traitement respectant ainsi le rôle des nutriments dans leur globalité. L’équilibre de sa formule, riche en Vitamine D et A et en acides gras essentiels (plus de 30 distincts) dont les Omégas 3,5,6,7 et 9 est strictement le même que celui retrouvé à l’état naturel du saumon.

Ce respect du totum permet une parfaite assimilation du produit, appelée biodisponibilité, signe d’efficacité du produit. C’est pourquoi Neuromer® peut être donné à tous (nourrissons, enfants comme séniors ) moyennant une posologie adaptée, car sa formule sera complètement incorporée par notre organisme.

 

La Cure Marine® – les bénéfices des oligo-éléments préservés

La Cure Marine® représente un complexe équilibré d’oligo-éléments, minéraux et vitamines. Provenant de sources exceptionnelles en Irlande, cultivées à l’écart de toute pollution industrielle ou agricole, les huîtres de La Cure Marine® ont une teneur inégalée en minéraux et oligo-éléments. Ces derniers, naturellement liés aux protéines, sont particulièrement assimilables par l’organisme. C’est pourquoi nous conservons ce totum en déshydratant lentement la chair des huîtres grâce à un procédé breveté unique, afin de conserver l’intégralité des nutriments que sont le Zinc, la vitamine B12, le Cuivre, le Sélénium, le Fer, le Manganèse et le Strontium.

En respectant ce totum lors de la fabrication de notre Cure Marine®, nous préservons sa qualité et augmentons son efficacité car elle est 100% biodisponible donc assimilable et tolérée par tous.

Fév
15

Auteur :

1 Commentaire

Découvrez le témoignage de Stéphane, Marathonien et Triathlète

LA NUTRITION SPORTIVE

Par Stéphane Thévard

Bonjour,

Je suis Stéphane, 40 ans, sportif amateur. Je me suis lancé sérieusement dans le sport il y a 5 ans. Marathonien, Ultra-Trailleur et Ultra-Triathlète, je me suis naturellement posé, lors de mes diverses préparations, la question de la nutrition sportive. On parle ici de supplémentation nutritionnelle, car en aucun cas les produits ne se prennent en lieu et place d’un repas. Ce sont bien des suppléments qui viennent agrémenter une alimentation saine et un programme sportif réfléchi et adapté à chacun.

 

MA RENCONTRE AVEC NUTRILYS

Après avoir testé plusieurs produits génériques venant du commerce et se vendant un peu partout, j’ai fait la rencontre de Justine, directrice commerciale de Nutrilys, qui, connaissant ma pratique et mon engouement pour le sport de longue endurance, m’a parlé de ses produits. Le sérieux de ce laboratoire, alliant la volonté de fabriquer des produits de qualité, efficaces, testés cliniquement et en accord avec la nature et l’environnement, m’a fait franchir le pas. J’apprécie d’autant plus le côté familial de la société. C’est comme cela que depuis juin 2018 j’ai commencé ma cure Nutrilys : La Cure Marine®, Ecomer® et Neuromer® dans un premier temps puis j’ai ai ajouté Curcumer™ . L’objectif était de parcourir le Grand Raid de la Réunion (165 km pour 9600 m de dénivelé positif) fin octobre 2018.

MA PRÉPARATION
La préparation sportive démarre en juin et arrivent vite les premières séances de longues intensités et les premières courses intermédiaires. Au bout d’un mois, la fatigue physique accentuée par la chaleur estivale commence à se faire sentir, associée à des douleurs de types tendineuses aux membres inférieurs. C’est à ce moment que j’ai intégré Curcumer™ à ma cure et augmenté la posologie. La programmation n’a fait dès lors que s’accentuer allant jusqu’à 2 séances journalières, de plus en plus longues et intenses. Malgré tout, les produits m’ont permis d’enchaîner tous ces entraînement sans aucun problème ni perte de performances.

MA CONCLUSION
Les effets de la cure se sont faits ressentir à plusieurs niveaux : une récupération plus rapide et complète entre deux séances, une réduction évidente de la fatigue musculaire favorisant la régénération et la mise en place d’une charge de travail plus conséquente, et la prévention des lésions musculaires et tendineuses.

Pour résumer, la prise des compléments Nutrilys m’a permis de supporter une charge d’entraînement ainsi qu’un enchaînement de compétitions lourds sans aucunes blessures tout en favorisant la récupération et la réduction de la fatigue, me permettant ainsi de réaliser mon objectif principal et même plus.

La posologie que je conseille en tant que sportif amateur :

     – Phase normale de l’entraînement :
   > La Cure Marine® x4,
   > Ecomer® x4,
   > Neuromer® x2,
   > Curcumer™ x4
     – Augmentation de l’intensité :
    > La Cure Marine® x6,
    > Ecomer® x4,
    > Neuromer® x2,
    > Curcumer™ x4
      – Veille et lendemain de compétition :
    > La Cure Marine® x12,
    > Ecomer® x4,
    > Neuromer® x2,
    > Curcumer™ x4

N’hésitez pas à suivre Stéphane Thévard dans ses compétitions sportives en vous abonnant à son compte Facebook @Stef.Iron.Trail https://www.facebook.com/Steph.Iron.Trail/ et Instagram @steph_iron_trail https://www.instagram.com/steph_iron_trail/?hl=fr

NB : cet article a été écrit par Monsieur Stéphane Thévard. Monsieur Thévard n’est pas un employé de la société Nutrilys, et n’a pas reçu de rétribution pour la rédaction de cet article. 

Actualités

Le curcuma dans l’Histoire

vendredi, mai 18, 2018

Il est difficile d’imaginer que les épices ont pu un jour représenter une denrée aussi précieuse que l’or et le pétrole tellement ces ingrédients sont omniprésents dans l’art…

Quoi de neuf pour la Rentrée?

mardi, septembre 1, 2015

Pour cette rentrée 2015, nous avions envie de revenir sur quelques points importants dont nous avons parlé au cours de l’année : le gras, les pesticides et l’immunothérapie. Bonne…

Vitamine D et fertilité

lundi, novembre 17, 2014

L’arrivée de l’hiver rime souvent avec carence en Vitamine D. En effet, un des principaux apports en Vitamine D se fait par une exposition quotidienne aux UVB, sans…

La Vitamine D

jeudi, décembre 5, 2013

La vitamine D (vitamine D2+D3) est une hormone synthétisée par l’organisme humain, qui après 2 transformations successives au niveau du foie et du rein, et sous l’action des rayonnements UVB de la lumière,…