La biodisponibilité prévaut sur la quantité

La biodisponibilité d’un agent actif est essentielle pour produire son effet sur l’Homme. Tout d’abord, définissons « biodisponibilité ». La biodisponibilité correspond, après administration, à la proportion d’actif libéré qui devient disponible dans le corps pour produire l’effet biochimique attendu. La biodisponibilité se décrit par une phase croissante d’absorption de l’actif, suivi d’un pic de concentration, et enfin une phase d’élimination. En d’autres termes, la biodisponibilité correspond à la quantité d’actif  (Oméga-3, Vitamines, Minéraux, etc…) assimilée / absorbée par l’organisme.

Description de la biodisponibilité

Une substance active n’est pas forcément totalement assimilable par l’Homme dans sa forme administrée. Aussi, la nature de l’actif (animale ou végétale, naturelle ou artificielle) fait que les effets escomptés ne sont pas similaires entre deux substances actives de mêmes familles mais de natures différentes, notamment à cause d’une différence en biodisponibilité.

Les Oméga 3, une biodisponibilité différente entre Terre et Mer

Pour une meilleure compréhension de la suite de cette article :
– Oméga-3 marins = Oméga-3 à chaînes longues = EPA et DHA

– Oméga-3 végétaux = Oméga-3 à chaines courtes = ALA

Un des exemples les plus probants pour illustrer la biodisponibilité réside dans la différence d’efficacité entre les Oméga-3 marins (EPA et DHA) et Oméga-3 végétaux (ALA). Les étiquettes de nombreux emballages alimentaires proclament fièrement que leurs produits sont très riches en Oméga-3. Cependant, la plupart de ces produits ne sont pas armés d’Oméga-3 à chaînes longues qui sont trouvés uniquement dans les poissons et autres fruits de mer. Les Oméga-3 marins sont les seuls à avoir fait leurs preuves scientifiquement pour des bienfaits santé concernant le cerveau, le coeur et la santé globale.

La différence d’efficacité entre ces 2 types d’Oméga-3 réside donc essentiellement dans leur biodisponibilité. Les Oméga-3 végétaux ne sont pas directement assimilables par l’Homme, c’est-à-dire que ces omégas ne pénètrent pas dans le sang. Le corps doit ainsi convertir les Oméga-3 provenant des plantes (ALA) en Oméga-3 à chaînes longues (EPA et DHA).

Différence de biodisponibilité entre EPA/DHA et ALA

Cependant, ce processus de conversion est très inefficace, car l’organisme ne convertit pas plus de 10% des ALA en EPA / DHA. En effet, les résultats de centaines d’études scientifiques confirment que les ALA présents dans les aliments végétaux n’exercent pas les effets bénéfiques des EPA / DHA présents dans les huiles de poisson à cause de cette faible biodisponibilité. Et presque tout l’ALA dans les huiles végétales est converti en EPA, n’apportant que peu de DHA qui est au moins aussi important pour la santé du cœur, du cerveau et des yeux.

La biodisponibilité entre ALA d’un coté et d’autre part EPA / DHA est totalement différente, ne procurant absolument pas les mêmes effetsÀ quantité égale, les Oméga-3 provenant des végétaux et ceux provenant de la mer ne disposent pas du tout de la même biodisponibilité, et donc des mêmes bienfaits escomptés.

Différence entre EPA et DHA

Nutrilys, des produits 100% biodisponibles

La biodisponibilité est donc une caractéristique essentielle pour tout complément alimentaire. Tous les produits Nutrilys ont une biodisponibilité optimum :

  • Ecomer® contient très exactement les mêmes Alkylglycérols naturellement présents dans le corps humain, d’où sa grande biodisponibilité, démontrée cliniquement par Nutrilys ayant assuré la promotion et le développement d’études depuis 1996 (« L’expérience française, 1996-2006 »).
  • La biodisponibilité de Neuromer® est illustrée avec l’exemple sur les Oméga-3 ci-dessus. De plus, notre huile n’est ni distillée, ni dénaturée, 100% d’origine naturelle. De plus, la Vitamine D est hautement plus assimilable que la Vitamine D de synthèse car elle est délivré telle que la nature l’a offerte.
  • La Cure Marine® est complément alimentaire composé exclusivement de chair d’huitres du Connemara d’origine naturelle. En effet, chaque huître filtre jusqu’à 6 litres d’eau de mer par jour, captant ainsi tous les oligo-éléments de la table périodique. Ces oligo-éléments sont directement greffés sur des acides aminés (protéines), ce qui rend ce complexe extrêmement assimilable par l’organisme. Enfin, les huîtres de La Cure Marine® sont déshydratées par un procédé original respectant l’intégralité des nutriments.

References

  • Lawson LD, Hughes BG. Absorption of eicosapentaenoic acid and docosahexaenoic acid from fish oil triacylglycerols or fish oil ethyl esters co-ingested with a high-fat meal. Biochem Biophys Res Commun. 1988 Oct 31;156(2):960-3.
  • Lawson LD, Hughes BG. Human absorption of fish oil fatty acids as triacylglycerols, free acids, or ethyl esters. Biochem Biophys Res Commun. 1988 Apr 15;152(1):328-35.
  • Beckermann B, Beneke M, Seitz I. [Comparative bioavailability of eicosapentaenoic acid and docasahexaenoic acid from triglycerides, free fatty acids and ethyl esters in volunteers] Arzneimittelforschung. 1990 Jun;40(6):700-4. German.
  • Yang LY, Kuksis A, Myher JJ., 1990. Lipolysis of menhaden oil triacylglycerols and the corresponding fatty acid alkyl esters by pancreatic lipase in vitro: a reexamination. J Lipid Res. 1990 Jan;31(1):137-47
  • Visioli F, Rise P, Barassi MC, Marangoni F, Galli C. Dietary intake of fish vs. formulations leads to higher plasma concentrations of n-3 fatty acids. Lipids. 2003 Apr;38(4):415-8.
  • Krokan HE, Bjerve KS, Mork E. The enteral bioavailability of eicosapentaenoic acid and docosahexaenoic acid is as good from ethyl esters as from glyceryl esters in spite of lower hydrolytic rates by pancreatic lipase in vitro. Biochim Biophys Acta. 1993 May 20;1168(1):59-67.
  • Nordoy A, Barstad L, Connor WE, Hatcher L. Absorption of the n-3 eicosapentaenoic and docosahexaenoic acids as ethyl esters and triglycerides by humans. Am J Clin Nutr. 1991 May;53(5):1185-90.
  • el Boustani S, Colette C, Monnier L, Descomps B, Crastes de Paulet A, Mendy F. Enteral absorption in man of eicosapentaenoic acid in different chemical forms. Lipids. 1987 Oct;22(10):711-4.
  • Omega-3 fatty acid. From Wikipedia, the free encyclopedia. Accessed online September 3, 2005 at http://en.wikipedia.org/wiki/Omega-3_fatty_acid

Un commentaire sur “La biodisponibilité prévaut sur la quantité

  1. Pingback: Comment bien choisir son complément alimentaire ? Les 3 conseils de Nutrilys : Nutrilys : l'expertise nutritionnelle marine 100% d'origine naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *